• Live report : release party de Cléa Vincent (Non Mais Oui 2/2)

    “Threelease Party” Cléa Vincent (+ The Rodeo + O) : Le Point éphémère, Mercredi 29 octobre 2014, 21h.
    Par Baptiste et Gérald PETITJEAN.

    Double coup d’envoi la semaine dernière dans la plus fameuse salle de concert du Quai de Valmy pour Cléa Vincent : la sortie de l’EP « Non Mais Oui 2/2 », suite mathématique de « Non Mais Oui 1/2 », et le début de sa tournée en France mais également à l’étranger (quelques dates prévues en Belgique, en Islande, en Suisse).

    Live report : release party de Cléa Vincent (Non Mais Oui 2/2)

    Considérant l’attention particulièrement heureuse des médias et des sites de distribution pour Cléa, cette release party ne comptait pas pour du beurre. A en juger par le public nombreux venu voir le clou du paysage French Pop, on réalise l’immensité du chemin parcouru depuis notre première rencontre en avril dernier. Et ce succès est tout sauf volé. Plusieurs raisons à cela : une œuvre certes encore jeune (deux EP), mais d’une grande cohérence, ce qui ne signifie pas que les deux volumes se ressemblent… Comprendront ceux qui auront écouté ! D’une nature jovialement décalée, Cléa est aussi tout simplement une artiste attachante, mais elle a su donner à ses morceaux une dimension et une densité supplémentaires, notamment en y associant des musiciens talentueux et tout aussi enthousiastes. Le tubesque Château Perdu et une version retravaillée du sautillant Retour de l’Homme en furent les preuves les plus évidentes lors de ce concert. Enfin, retenons, avec l’intervention de l’excellent Baptiste W. Hamon, casquette « Chablis » vissée sur une tête chaque mois plus pleine de cheveux, la reprise de Seul sous la lune de Daniel Darc, extrait de la face B du dernier EP de Cléa Vincent. Dans un tout autre genre, la reprise de Ace of Base All That She Wants, est un pur régal ! Cléa, Baptiste, et tous les autres : bravo. Point barre !

    Un petit mot sur The Rodeo (désolé O, nous sommes arrivés à la bourre ...), qui faisait son retour sur scène après plusieurs mois d’absence. Retour gagnant, assurément : la voix de Dorothée ne cessera jamais de faire remuer son public, notamment sur Cold Heart, et l’orchestration est toujours très au point et « bien fichue ». Un EP est paru au début du mois d’octobre, intitulé « Tale Of Woe » : ne pas manquer Please Don’t Knock At My Door ou Holding You Tight, pop songs par excellence, allant au bout de la logique folk symphonique, intégrant la candeur de paroles à la portée universelle.

    Live report : release party de Cléa Vincent (Non Mais Oui 2/2)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :